27 mai 2007

vendr25_2

Nous sommes les premiers leves…sacre decalage horaire. Petit dej a l’auberge puis direction le centre en 5 stations de metro. La on comprend pourquoi la veille on voyait des drapeaux argentin partout : c'est pas parce qu'ils ont ecoute les desirs de mme Royal, c'est parce que le 25 mai c’est la fete nationale argentine. Donc sacree ambiance sur la Plaza de Mayo. Histoire de moins ressembler a des touristes, on se met meme un pins aux couleurs de l'argentine. Ca a pas marche, mais on aura tente... La on rencontre deux francaises qui nous filent leur bon plans suite a leur periple d’un mois en argentine, conseils pour manger autre chose que des abats ou de la cervelle quand on commande du beefe : des trucs tout con mais utiles quand on comprend rien. Bon, faut dire que les mots appris grace au logiciel “ talk to me” sont vraiment utile, mais on arrive quand meme toujours pas a aligner une phrase normale. Puis l’heure de notre vrai premier repas argentin a sonne : beefe de chorizo d’apres les conseils de charlotte et sophie. On s’est carrement regale. Puis on a visite la Boca, quartier populaire caracterise par les facades des maisons colorees (les pecheurs repeignaient leur maison avec les restes de peintures avec lesquelles ils avaient peint leur bateau). Aujourd'hui dans les rues principales, on a plutot l'impressión d'etre a eurodisney mais bon, le charme est intact quand on s’en ecarte et qu'on harpente les petites rues. Julien a pu voir le stade apparememt mythique de la boca la bombonera ( grand moment d’emotion, et apparemmemt future photo de fond d’ecran trouvee pour faire la compet avec Laurent…). Puis retour a l’auberge, ou on a de nouvelles voisines de lit, pour un dodo avec les poules…

Posté par jullice à 03:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Nous sommes les premiers leves…sacre decalage

Nouveau commentaire